Covid-19 : renforcement des aides pour les jeunes

Le gouvernement a mis en place ou renforcé un certain nombre d'aides pour les jeunes particulièrement impactés par le contexte. Que ce soit côté logement, santé, emploi... ces coups de pouces sont les bienvenus. Tour d'horizon.

Des aides financières diverses...

Se nourrir, se loger... sont des dépenses importantes pour les jeunes qui ont souvent des petits budgets ou budgets contraints.

Depuis le 25 janvier dernier, tous les étudiants, boursiers ou non, peuvent bénéficier de deux repas par jour, au tarif d'1 euro, dans leur restaurant universitaire, pendant toute la crise sanitaire. Dans plus de 500 points de restauration, les étudiants pourront bénéficier de cette aide et payer avec le moyen de paiement de leur choix (voir les modalités ici).

Pour les étudiants dont les revenus familiaux ont connu une baisse notable et durable à cause de la crise de la Covid-19, il est possible de demander une revalorisation de leur bourse. Par ailleurs, pour les étudiants non boursiers (issus de familles de classe moyenne) et les étudiants étrangers, le Gouvernement a simplifié les formalités d'accès aux aides d'urgence ponctuelles délivrées par les Crous : jusqu'à 500 euros peuvent être délivrés directement par le directeur général du Crous, le contrôle se fera a posteriori.

Les frais d'inscription ont été gelés, les bourses pour les étudiants en stage décalées et les contrats doctoraux prolongés. Les loyers des résidences universitaires, normalement revalorisés chaque année, ont été gelés en raison de la crise sanitaire. Les prêts étudiants garantis par l'État ont été renforcés avec un plafond de garantie de 20 000 euros.

Les jeunes diplômés (Bac+2 minimum) de moins de 30 ans, ancien boursier et inscrit en tant que demandeur d'emploi, sont éligibles à une nouvelle aide financière. Versée par Pôle emploi durant 4 mois, l'aide s'élève à 70% du montant net de la dernière bourse perçue. Et pour ceux qui ne vivent plus chez leurs parents, 100 euros supplémentaires leur seront accordés tous les mois pour participer à leurs frais de logement. Le formulaire est à remplir jusqu'au 30 juin prochain auprès de Pôle emploi.

Retour haut de page

... y compris pour la santé et l'hygiène

Depuis le 1er février 2021, des dispositifs de soutien psychologique sont proposés à tous les étudiants. Ils peuvent consulter gratuitement et sans avance de frais, un psychologue grâce au "chèque psy" et via la plateforme santepsy.etudiant.gouv.fr. C'est le médecin généraliste ou le service de santé universitaire qui décidera d'orienter le jeune vers un accompagnement psychologique. Les séances sont entièrement offertes aux étudiants, jusqu'à 3 rendez-vous de 45 minutes (le médecin pourra les renouveler, si besoin).

Les bureaux d'aide psychologique universitaires (BAPU) sont ouverts à tous les étudiants qui souhaitent se faire aider. Ces consultations sont prises en charge à 100% par la sécurité sociale et les mutuelles, sans avance de frais.

Par ailleurs, pour lutter contre la précarité des étudiantes concernant l'accès aux protections périodiques, les résidences universitaires des Crous et les services de santé universitaires seront équipés en distributeurs de protections hygiéniques gratuites et respectueuses de l'environnement. Ils seront déployés sur l'ensemble des campus universitaires à la rentrée de septembre 2021-2022.

Retour haut de page

Et de nombreuses mesures, côté emploi

Pour favoriser l'emploi des jeunes, le gouvernement a mis en place la plateforme "1 jeune 1 solution". Elle propose emplois, stages, contrat de professionnalisation et d'apprentissage avec près de 3 500 entreprises partenaires dans de nombreux secteurs et par exemple le secteur bancaire.

20 000 emplois de tuteurs étudiants jusqu'à la fin de l'année universitaire, ainsi que 1 600 emplois de référents étudiants en résidence universitaire, ont été créés et sont accessibles sur Jobaviz.

La garantie jeunes (accompagnement contractualisé vers l'emploi et l'autonomie rémunéré par une allocation mensuelle) est assouplie pour bénéficier à plus de personnes :

  • le jeune n'a plus à être fiscalement autonome du foyer de ses parents ;
  • ses ressources doivent toujours être inférieures au montant du RSA (soit 564 euros /mois pour une personne seule en 2021) mais elles seront désormais évaluées sur les 6 mois qui précèdent la demande, au lieu de trois mois ;
  • la durée du parcours pourra être modulée de 9 à 18 mois, au lieu de 12 à 18 mois ;
  • le dispositif sera accessible jusqu'à l'âge de 30 ans pour les jeunes handicapés.

En 2021, 200 000 entrées en garantie jeunes seront ainsi proposées aux jeunes les plus éloignés de l'emploi (soit le double).

En 2021, 245 000 missions en service civique seront proposées aux jeunes éloignés de l'emploi, soit 100 000 de plus que l'année dernière.

  • L'indemnité mensuelle de 580 euros est désormais complétée d'une prestation ouverte à tous les étudiants boursiers et majorée à 108 euros, pour financer les frais d'alimentation ou de transports.
  • Le nombre d'heures de mission sera modulé en fonction de l'emploi du temps du jeune, ce qui ouvre l'accès à plus d'étudiants.

D'autres dispositifs d'accompagnement vers l'emploi ont également été renforcés : parcours emploi compétence (PEC), accompagnement intensif des jeunes (AIJ)...


A savoir

Les régions se mobilisent également depuis le début de la crise sanitaire. Des aides financières, des aides informatiques, la gratuité des transports... ou encore aide alimentaire et psychologique. Pensez à vérifier auprès de votre conseil régional.

Avril 2021

Retour haut de page

Voir aussi

Articles

Vidéos

Mon argent ? Je gère

Un budget ça compte, surtout quand on a peu d'argent ! Mode d'emploi et astuces pour les jeunes, c'est par ici !

Voir la vidéo

Mini-guides

Mon argent ? Je gère

A 16, 20 ou 25 ans, l'autonomie financière s'acquiert progressivement. Bien gérer son budget est une nécessité surtout quand on n'a pas beaucoup d'argent. Tu trouveras dans ce guide des repères pour mieux gérer ton argent au quotidien, des idées pour développer tes ressources, maîtriser tes dépenses et gagner ainsi en liberté.

Voir le mini-guide

facebook Suivez-nous sur Twitter (Nouvelle fenêtre) Suivez-nous sur youtube (Nouvelle fenêtre)