Les clés de la banque Particuliers

Les clés de la banque Particuliers, retour à l'accueil

Apprendre à mettre de l'argent de côté

Vers 10-12 ans, l'enfant peut apprendre petit à petit les notions d'épargne et d'intérêts. Il peut se fixer un objectif et s'y tenir.

D'abord la tirelire à la maison...

Très jeune, un enfant peut comprendre qu'en mettant de l'argent de côté dans sa tirelire, il le conserve pour pouvoir le dépenser plus tard.

En entassant petit à petit ses pièces, il réalise aussi qu'au final, il disposera d'une somme d'argent plus importante et il pourra s'offrir quelque chose de plus grande valeur que s'il avait dépensé l'argent au fur et mesure.

Il peut ainsi avoir un projet d'achat. Il programme son achat pour plus tard. Ce délai lui permet de prendre le temps d'y réfléchir : " En ai-je vraiment besoin ? Combien de temps devrais-je mettre de l'argent de cô ? Aurai-je assez d'argent ? ". Il peut aussi comparer les prix et mieux choisir.

Ce délai a également le mérite de lui apprendre la patience en même temps que l'effort : il doit résister à certaines tentations (publicité, magasins, copains, etc.) en gardant son objectif en vue.

Retour haut de page

... puis un livret à la banque

Si vous le souhaitez, vous pouvez lui proposer de lui ouvrir un livret d'épargne (livret A dès la naissance, livret jeune à partir de 12 ans...).

Il découvrira ses avantages par rapport à la tirelire : sécurité et intérêts, qui eux-mêmes produiront des intérêts.

Pour expliquer les intérêts, vous pouvez simplement lui donner un exemple. S'il place 100 euros sur un compte rémunéré à 3 % d'intérêts, il gagnera de plus en plus chaque année sans rien faire :

  • 3 euros la première année (3% de 100 euros).
  • 3,09 euros la deuxième année (3% de 103 euros)
  • 3,18 euros la troisième année (3% de 106,09 euros) , etc.

Un relevé régulier, à son nom, lui indiquera le montant dont il dispose sur ce livret et les intérêts acquis dans l'année, ce gain pourra le motiver.

L'enfant apprend ainsi petit à petit à gérer son argent, entre économie et dépenses, avec l'idée que l'argent non dépensé peut rapporter de l'argent.

Vous pouvez décider, à l'ouverture du livret, s'il pourra disposer ou non d'une carte de retrait et fixer des limites pour les retraits dans les distributeurs.


A savoir

L'étude PISA 2015 révèle en 2017 qu'en moyenne, dans les pays de l'OCDE ayant participé à l'enquête 56 % des élèves sont titulaires d'un compte en banque.
Les connaissances en finances personnelles apparaissent meilleures pour ces derniers, sans pour autant qu'un lien de causalité ait été démontré.

Retour haut de page

  • Envoyer la page à un ami
  • Mettre la page en favoris

Contact

Si vous cherchez d'autres informations...
Nous joindre