Les clés de la banque Particuliers

Les clés de la banque Particuliers, retour à l'accueil

L'accès aux services de la banque en cas de maladie ou de handicap

N'hésitez pas à contacter votre conseiller pour lui signaler votre situation de handicap. Il pourra vous aider et vous présenter tous les services adaptés à votre situation.

Accéder à l'agence bancaire

Les agences bancaires en tant qu'établissements recevant du public (ERP), pouvant proposer des services au public en intérieur et/ou extérieur, doivent respecter la loi sur le handicap.

Les contraintes légales se rapportent à tout le cheminement en agence : depuis un parking privé jusqu'au bureau des conseillers, la salle des coffres en passant par les DAB (existence d'au moins un DAB adapté) et les guichets. Sont ainsi concernés la communication, l'information (signalétique et appareillage), les cheminements et leurs dimensions, le mobilier et son adaptation aux contraintes d'un fauteuil roulant, etc.

Des normes et des données techniques ont ainsi été établies (puissance de l'éclairage selon les activités, dimensions des portes, suppression des sas, hauteur des guichets et des DAB, rappels visuels, etc.).

Les automates bancaires sont ainsi équipés de touches comportant des repères en relief. Certaines banques ont mis en place, en collaboration avec des associations de non-voyants, des systèmes de guidage audio, à partir d'une prise casque et de haut-parleurs, pour faciliter l'accès aux DAB.

Des solutions alternatives sont prévues pour les bâtiments existants dans certains cas précis de dérogations. Dans les agences non encore équipées, des solutions personnalisées sont proposés aux clients handicapés, comme une assistance pour les DAB par exemple.

Retour haut de page

Consulter son compte à distance

La banque peut proposer différentes modes de consultation à distance selon le handicap.

Les services audio (audiotel ou plateforme téléphonique) permettent ainsi un accès à la quasi-totalité des services et des conseils pour les personnes malvoyantes et non-voyantes.

La plupart des banques proposent depuis de nombreuses années des relevés de compte en braille, gratuits.

Les sites Internet des banques respectent le plus souvent les normes internationales d'accessibilité dites "W3C" (World Wide Web Consortium).

Ces normes prennent en compte les handicaps visuels, auditifs et moteurs.

Certaines sites banques ont mis en place pour des raisons de sécurité un clavier virtuel pour se connecter à son espace personnel. Ce clavier n'étant pas praticable notamment pour les non-voyants, les banques s'attachent à trouver des solutions alternatives personnalisées.

Le téléphone reste un moyen efficace et sécurisé pour une personne sans handicap auditif.

Retour haut de page

Utiliser des moyens de paiement

La banque étudiera avec vous quels moyens de paiement vous pouvez conserver en fonction du handicap que vous présentez et des caractéristiques des différents moyens de paiement. Elle pourra être amenée à vous proposer des outils permettant de les utiliser au mieux.

Par exemple : pour un mal-voyant, une réglette à cases vides peut l'aider à remplir les différentes parties d'un chèque.

Retour haut de page

Souscrire un crédit et son assurance

Comme pour tout crédit, vous devez avoir une capacité de remboursement suffisante. La banque étudiera donc avec soin vos revenus et vos charges. L'établissement de crédit ne prendra en compte que les revenus qu'il estime certains, notamment pour calculer votre taux d'endettement.

Vous devrez également souscrire une assurance emprunteur. Compte tenu de votre maladie ou de votre handicap, il peut s'avérer difficile de trouver une bonne couverture à un tarif raisonnable. Il existe un dispositif destiné à faciliter l'accès à l'assurance, appelé "AERAS", qui signifie : "s'Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé".

Retour haut de page

  • Envoyer la page à un ami
  • Mettre la page en favoris

Contact

Si vous cherchez d'autres informations...
Nous joindre