Les clés de la banque Particuliers

Les clés de la banque Particuliers, retour à l'accueil

Etre parent d'un enfant malade ou handicapé

En tant que parent, vous êtes d'autant plus soucieux de l'avenir de votre enfant si celui-ci est malade ou handicapé. Vous pouvez toucher des aides financières et prévoir des placements pour lui assurer des revenus.

Les aides pour les parents d'enfant handicapé

Vous pouvez peut-être prétendre à des aides. Vérifier auprès de la sécurité sociale, des maisons handicaps et des assistantes sociales.

L'Allocation d'éducation de l'enfant handicapé (AEEH) est une prestation familiale financée par la sécurité sociale, destinée à compenser les frais d'éducation et de soins apportés à un enfant handicapé. Elle est composée d'une allocation de base, à laquelle il peut être ajouté un complément d'allocation, dont le montant est gradué en 6 catégories, selon :

  • le coût du handicap de l'enfant,
  • la cessation ou de la réduction d'activité professionnelle de l'un des parents nécessitée par ce handicap,
  • l'embauche d'une tierce personne.

L'Allocation journalière de présence parentale (AJPP) est attribuée aux parents ou à toute personne qui assume la charge d'un enfant âgé de moins de 20 ans atteint d'une maladie, d'un handicap ou victime d'un accident d'une particulière gravité rendant indispensable une présence soutenue et des soins contraignants. L'allocataire perçoit, pour chaque jour de congé, une allocation journalière.

Retour haut de page

Comment assurer l'avenir de son enfant handicapé ?

Votre enfant majeur handicapé et en âge de travailleur peut souscrire à son nom un contrat d'assurance vie souvent dénommé "contrat épargne handicap". Il lui permettra de s'assurer des revenus tout en bénéficiant d'un régime fiscal spécifique. L'assuré bénéficiaire du contrat "doit être atteint, lors de la conclusion du contrat, d'une infirmi qui l'empêche de se livrer, dans des conditions normales de rentabili, à une activi professionnelle".

Vous pouvez vous-même souscrire une assurance vie à votre nom et désigner votre enfant handicapé bénéficiaire. Il percevra une rente ou un capital à votre décès.

Le mandat posthume vous permet, de votre vivant, de désigner une personne qui aura pour mission à votre décès de gérer tout ou partie du patrimoine que vous laisserez à votre enfant handicapé.

Retour haut de page

  • Envoyer la page à un ami
  • Mettre la page en favoris

Contact

Si vous cherchez d'autres informations...
Nous joindre