Les clés de la banque Particuliers

Les clés de la banque Particuliers, retour à l'accueil

Retrouver une activité professionnelle

Pour retrouver des ressources et garder un budget équilibré, vous devez retrouver une activité professionelle au plus vite.

Le microcrédit personnel acccompagné...

Le microcrédit personnel accompagné est une forme de crédit conçue pour faciliter la réinsertion ou le retour à l'emploi d'une personne fragilisée sur le plan socio-économique. Son utilisation doit respecter certaines conditions d'éligibilité, de solvabilité et reste à l'appréciation des travailleurs sociaux.

Vous pouvez demander un microcrédit personnel accompagné si vous avez une capacité de remboursement suffisante et un projet d'insertion économique ou sociale (emploi, mobilité, formation, etc.).

Contactez un travailleur social :

  • il vérifiera si ce crédit est la bonne solution et vous aidera à régler des problèmes de logement, de crèche... dans une logique d'accompagnement global,
  • il réalisera une étude budgétaire détaillée, présentera la demande de crédit à une banque partenaire avec les justificatifs nécessaires,
  • il vous accompagnera et vous aidera à surmonter d'éventuelles difficultés pendant la période de remboursement.

Retour haut de page

D'autres pistes

Demandeur d'emploi, dans le cadre du projet personnalisé d'accès à l'emploi (PPAE), vous pouvez suivre des stages de formation qualifiante ou diplômante, ou encore des stages d'adaptation et de réorientation afin de vous permettre de retrouver un travail. Vous pouvez également trouver une formation par vous-même.

Vous pouvez peut-être trouver un contrat initiative emploi, à durée indéterminée ou à durée déterminée (12-24 mois), à temps plein ou à temps partiel (avec un minimum de 20 h par semaine), avec, éventuellement, des actions de formation et d'accompagnement dans l'emploi (entre 200 et 400 h).

Vous pouvez reprendre ou créer une entreprise : L'ACCRE est l'Aide destinée aux Chômeurs, Créateurs, Repreneurs d'Entreprise, qui offre une exonération de charges sociales sur le salaire du créateur (ou repreneur) pendant la première année d'activité.

Si vous étiez bénéficiaire d'allocations telles que RSA (revenu de solidarité active), allocations d'insertion, allocation de solidarité, vous continuez de bénéficier de ces allocations pendant cette première année, en plus de l'exonération de charges sociales.

Retour haut de page

  • Envoyer la page à un ami
  • Mettre la page en favoris

Contact

Si vous cherchez d'autres informations...
Nous joindre