Les clés de la banque Particuliers

Les clés de la banque Particuliers, retour à l'accueil

Perte d'emploi : les assurances et les aides

Le certificat de travail, l'attestation pour Pôle emploi et le reçu pour solde de tout compte, remis par votre employeur, vous permettent de justifier de votre situation. Vous devez trouver de nouvelles sources de revenus pour faire face à toutes vos charges et dépenses et préserver au mieux l'équilibre de votre budget. N'hésitez pas à rencontrer une assistante sociale pour faire le point avec elle.

Faire jouer l'assurance perte d'emploi pour rembourser le crédit

L'assurance perte d'emploi a pour objet la prise en charge des mensualités du prêt en cas de chômage, sous certaines conditions et dans certaines limites. Si vous avez souscrit cette assurance pour votre crédit, contactez votre assureur ou la banque pour pouvoir la mettre en oeuvre.

Habituellement, les 3 premiers mois de chômage ne donnent lieu à aucune indemnisation. La durée totale d'indemnisation est toujours limitée dans le temps, par exemple à 2 ans.

Attention : la garantie ne joue pas dans un certain nombre de cas : par exemple, elle ne couvre pas les salariés en période d'essai ou en pré-retraite, ni les cas de démission volontaire, le chômage partiel, les licenciements non pris en charge par Pôle Emploi ou l'Etat, le chômage intervenant à l'issue d'un non-renouvellement de contrat à durée déterminée.

Retour haut de page

Percevoir toutes les aides et allocations possibles

Vous devez remplir un certain nombre de conditions pour pouvoir prétendre aux allocations chômage. Si vous y avez droit, les versements n'interviennent jamais dès le début de la période de chômage, il faudra patienter pendant le délai de carence.

Vous devez par exemple :

  • avoir travaillé un certain temps
  • être physiquement apte à l'exercice d'un emploi
  • ne pas pouvoir bénéficier d'une retraite à taux plein
  • être sur la liste des demandeurs d'emploi, rechercher effectivement un travail, vous soumettre aux contrôles, sauf certains cas de dispense, etc.

Vous pouvez peut-être percevoir l'allocation de solidari spécifique et l'allocation temporaire d'attente. Elles sont financées par l'Etat mais elles sont versées par le Pôle Emploi si vous êtes :

  • chômeur de longue durée, inscrit sur la liste des demandeurs d'emploi depuis au moins 12 mois (au cours des 18 derniers mois) et n'êtes plus indemnisé ;
  • chômeur n'ayant pas assez travaillé pour entrer dans le système de l'assurance chômage.

Votre situation ayant changé, contactez la Caisse des Allocations Familiales (CAF) pour faire le point sur vos droits.


A noter

Vous pouvez réaliser des simulations des aides auxquelles vous pourriez avoir droit sur le site mes-aides.gouv.fr

Retour haut de page

  • Envoyer la page à un ami
  • Mettre la page en favoris

Contact

Si vous cherchez d'autres informations...
Nous joindre