Les clés de la banque Particuliers

Les clés de la banque Particuliers, retour à l'accueil

Financer des travaux

Vous envisagez des petits travaux d'aménagement ou une rénovation plus lourde de votre habitat ? Presque toute la gamme des prêts immobiliers bancaires permet de financer des travaux.

Un prêt immobilier à long terme

Si vous remplissez les conditions réglementaires, vous pouvez envisager un prêt immobilier (prêt à taux zéro, prêt accession sociale (P.A.S.), ou prêt conventionné, etc.). Le montage du dossier est alors semblable à celui d'un prêt pour une acquisition. La banque vous demandera de lui fournir le devis des travaux et dans certains cas, c'est elle qui réglera directement l'entreprise qui réalise les travaux.

Si le montant est modeste et peut se rembourser sur une courte durée, vous pouvez choisir un prêt personnel. C'est souvent une bonne solution si vous effectuez vous-même les travaux, le financement est beaucoup plus souple.

Retour haut de page

Un prêt d'épargne logement

Les produits d'épargne logement vous permettent d'obtenir éventuellement un prêt pour vos projets de travaux. Les conditions du prêt, souvent plus intéressantes que celles d'un prêt classique, dépendent alors en principe de la durée de la phase d'épargne préalable et des intérêts acquis.

Si vous possédez un CEL depuis 18 mois ou un PEL depuis 4 ans, vous pouvez demander à bénéficier d'un prêt Epargne Logement aux conditions prévues dans le contrat.

Vous bénéficiez alors d'un crédit à un taux privilégié dont le montant est fonction des intérêts acquis (avec un minimum selon le type d'opération envisagée). Plus vous épargnez, plus vous pouvez emprunter (dans la limite des plafonds).

L'obtention du prêt n'entraîne pas la clôture du CEL, contrairement au PEL. Vous pouvez continuer à épargner sur votre CEL pour vos prochains travaux.

Retour haut de page

Un prêt écologique et un éco-prêt à taux zéro

Les prêts écologiques ont été mis en place par les banques en 2007 suite à la transformation du CODEVI en Livret Développement durable. L'objectif est comme pour l'éco-prêt à taux zéro (éco-ptz) de financer des travaux d'amélioration énergétique de l'habitat.

Cependant, les prêts écologiques ont des taux d'intérêt globalement plus bas que les prêts classiques. Ils pourront être utilisés comme prêt complémentaire à l'éco-prêt à taux zéro en cas de besoin, ou bien pour financer des travaux non éligibles à l'éco-prêt à taux zéro.

Retour haut de page

  • Envoyer la page à un ami
  • Mettre la page en favoris