Les clés de la banque Particuliers

Les clés de la banque Particuliers, retour à l'accueil

Connaître les éléments physiques de la carte bancaire

La carte bancaire est un rectangle de plastique comprenant de nombreux éléments notamment de sécurité.
Vous ne devez communiquer les données figurant sur votre carte qu'à des commerçants réputés en qui vous avez confiance.
En aucun cas, vous ne devez communiquer votre code confidentiel. Personne d'autre que vous n'a à le connaître.

Au recto de la carte bancaire

  • la puce : toutes les cartes " CB " sont équipées en France d'une puce, c'est-à-dire d'un microprocesseur doté d'une mémoire et de capacité de calcul. Les puces sont EMV c'est-à-dire qu'elles répondent à un protocole qui permet des interactions en déterminant :
    • les types d'applications dont dispose le porteur de la carte,
    • la façon d'encrypter et décrypter les codes,
    • le dialogue avec le terminal de paiement du commerçant et le distributeur de billets, qui ne sont que des intermédiaires entre la puce et le site de la banque.
    Tous les pays n'ont pas adopté la puce électronique. Certains commencent seulement à l'utiliser, alors que d'autres ne l'adopteront sans doute jamais.

  • le numéro à 16 chiffres de la carte permet d'identifier votre carte, vous devez le communiquer pour faire opposition efficacement d'où l'utilité de l'avoir noté. Il est utilisé pour payer par internet. Contrairement à une idée reçue répandue, il n'est pas repris entièrement sur les tickets du terminal de paiement que vous remet le commerçant.
  • le nom du titulaire : seul le titulaire de la carte peut s'en servir. Vous ne devez confier votre carte à personne, même à un proche. En cas de problème (vol par exemple), vous seriez responsable.
  • la date d'expiration : la carte en tant que support comporte une durée de validité de 1 ou 2 ans. Elle fait l'objet d'un renouvellement automatique tous les ans ou tous les 2 ans, à sa date d'échéance, sauf résiliation du contrat. Cette durée de validité répond notamment à des nécessités techniques et sécuritaires ; elle n'a pas d'incidence sur la durée indéterminée du contrat carte.
  • l'hologramme qui figure sur la carte est une image à reflets changeant avec un effet 3D, très difficile à reproduire. Il est destiné à rendre la carte infalsifiable.

Retour haut de page

Au verso de la carte bancaire

  • le panneau de signature : il est obligatoire de signer votre carte à cet emplacement. Choisissez de préférence un stylo à bille. La signature est un élément de sécurité qui permet de vérifier l'identité du porteur de la carte, notamment en comparant avec la signature d'une pièce d'identité. La signature n'est pas nécessaire au fonctionnement de la carte en France où on utilise la puce avec le code confidentiel. Dans les pays où la puce n'est pas adoptée, la signature est nécessaire pour les paiements.
  • la piste magnétique permet d'utiliser la carte dans les pays où la puce n'est pas utilisée et en France dans certains cas comme les paiements aux péages autoroutiers (pour une question de rapidité aux caisses). Attention à ne pas la rayer.
  • le cryptogramme visuel : il s'agit des 3 derniers chiffres de la référence de votre carte sur le panneau de signature. Il vous est demandé pour payer à distance que ce soit par internet ou par téléphone.

A noter

La technologie du cryptogramme dynamique est une nouveauté que les banques vont proposer à leurs clients sur les cartes bancaires. Grâce à une batterie intégrée, les chiffres du cryptogramme sont actualisés régulièrement et s'affichent sur un écran au dos de la carte bancaire.

Retour haut de page

Les logos des réseaux d'acceptation de la carte

Les cartes fonctionnent grâce à un réseau interbancaire. Pour qu'une carte fonctionne partout en France, quelle que soit sa marque, elle doit être une "carte CB" : elle utilise le système "CB" dont le logo est présent sur la carte. C'est un système interbancaire de paiement et de retrait, géré par le Groupement des cartes bancaires.

Des cartes de crédit privatives peuvent également être distribuées par des commerçants et des sociétés de crédit. Celles-ci sont interbancaires et sont acceptées en France grâce au réseau CB.

A l'étranger, la carte bancaire n'est utilisable que dans le réseau d'acceptation dont le logo figure sur la carte à côté du logo "CB". Par exemple, la carte Visa ne sera utilisable que chez les commerçants ou dans les distributeurs affichant le logo Visa. La carte Mastercard ne sera utilisable que chez les commerçants ou dans les distributeurs affichant le logo Mastercard.

D'autres produits sont proposés par American Express ou Diners Club ; il s'agit de cartes de paiement internationales, avec des prestations spécifiques.

Retour haut de page

Les logos des marques sur la carte bancaire

Depuis 2007, le comarquage est autorisé. Il consiste à faire figurer côte à côte sur le recto d'une même carte des marques différentes. A côté du logo de la banque émettrice, la carte CB peut aussi afficher le logo d'un commerçant ou d'un spécialiste de la distribution.

Le système repose sur des partenariats, par exemple avec le monde du sport, de la musique... Ces cartes incluent alors souvent des programmes de fidélité ou encore jouent aussi sur le sentiment communautaire et d'appartenance. On parle alors de cartes "affinitaires".

Retour haut de page

  • Envoyer la page à un ami
  • Mettre la page en favoris

Contact

Si vous cherchez d'autres informations...
Nous joindre

Quiz

Connaissez-vous le moyen de paiement adapté à la situation ?

Savoir utiliser les moyens de paiement à bon escient peut vous éviter des déconvenues et des frais.
Jouer