Les clés de la banque Particuliers

Les clés de la banque Particuliers, retour à l'accueil

Les obligations : Qu'est-ce que c'est ?

En détenant une obligation, vous êtes créancier de l'entreprise privée ou publique (ou l'Etat) qui l'a émise et qui doit vous la rembourser à une date convenue. Jusqu'à cette date, elle vous doit une rémunération annuelle avec un taux d'intérêt fixe ou variable selon le cas, appelée "coupon". Il est calculé en fonction de la valeur nominale de l'obligation et du taux d'intérêt prévu à l'origine. La plupart des emprunts obligataires sont remboursés en une seule fois à l'échéance.

Comment acquérir des obligations ?

Vous pouvez devenir propriétaire (ou "porteur") d'obligations en :

  • souscrivant auprès de votre agence bancaire à une émission d'obligations quand une société ou un émetteur public lance sur le marché un nouvel emprunt obligataire,
  • achetant en Bourse des obligations déjà cotées. Même si elles changent de propriétaire, les obligations conservent leur taux d'intérêt et leur échéance d'origine.

Retour haut de page

Les différentes obligations

On distingue, selon la façon dont le taux d'intérêt est calculé, les obligations :

  • à taux fixe : vous recevez un coupon fixe, généralement annuel, pendant toute la durée de l'emprunt,
  • à taux variable : les intérêts sont calculés sur la base d'un taux de référence, généralement un taux de marché, actualisé chaque année. Le coupon peut donc varier en plus ou en moins d'une année sur l'autre.
  • indexées : le taux d'intérêt est actualisé chaque année en fonction d'un indice tel que l'indice de la construction, un indice boursier, etc. Le coupon peut donc varier, là aussi.

Certaines obligations peuvent être échangées :

  • Les obligations convertibles en actions : vous pouvez récupérer, à partir d'une certaine date, des actions du même émetteur selon un calcul prévu à l'émission des obligations (par exemple 3 actions pour 100 € d'obligations).
  • Les obligations échangeables : vous pouvez récupérer, à partir d'une certaine date, d'autres titres (obligations, bons de souscription, etc.). Par exemple, pour passer d'obligations à taux fixe à des obligations à taux variable ou inversement. Si vous anticipez une baisse des taux, il est probablement dans votre intérêt de conserver des obligations à taux fixe et si vous anticipez une hausse des taux, de conserver des obligations à taux variable.

Retour haut de page

Combien ça rapporte ?

Vous recevez les inrêts de votre placement chaque année à la même date sous forme d'un coupon, quels que soient les résultats de l'entreprise. Ils sont soumis à l'impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux.

Vous pouvez revendre vos obligations en Bourse avant le terme prévu. Vous pouvez retirer de cette vente :

  • une plus-value si votre prix de revente est supérieur au prix d'acquisition,
  • une moins-value dans le cas contraire.

Si vous gardez les obligations jusqu'au terme, vous récupérez la somme investie au départ (coupon mis à part). Dans certain cas, vous pouvez recevoir un remboursement supérieur à la somme initialement prêtée. La différence correspond alors à la "prime d'émission" et/ou à la "prime de remboursement".

Retour haut de page

  • Envoyer la page à un ami
  • Mettre la page en favoris

Voir aussi

Mini-guides

Souscrire ou acheter des obligations

Qu'est-ce qu'une obligation ? Qu'est-ce qu'un émetteur ? Est-ce vraiment un placement sans risque ? Ce guide fait le point sur toutes ces notions et vous aide à y voir plus clair.

Voir le mini-guide

Contact

Si vous cherchez d'autres informations...
Nous joindre