Les clés de la banque Particuliers

Les clés de la banque Particuliers, retour à l'accueil

Comment remplir un chèque ?

Toutes les mentions sont essentielles pour assurer la validité du chèque. N'oubliez pas de remplir également le talon (ou souche) pour garder une trace du paiement.

Les bons réflexes pour remplir un chèque


FBF
  • Utilisez de préférence un stylo, non effaçable, à bille noire, son encre est plus difficile à maquiller.
  • Ecrivez bien au début de chaque ligne ou case (1) pour ne laisser aucun espace (2) notamment devant les sommes en chiffres et en lettres. Tirez un trait horizontal (3) pour compléter les parties non remplies.
  • Indiquez le montant en chiffres avec une virgule et les centimes, même s'il s'agit d'un chiffre rond (exemple : 123,45 euros ou bien 100,00 euros).
  • Ne faites ni rature ni surcharge (4).
  • Remplissez le nom du bénéficiaire (5) sans laisser d'espace devant et tirez un trait sur l'espace restant derrière ou veillez à ce que celui-ci le complète devant vous.
  • Indiquez la date du jour (6) et le lieu d'émission puis signez votre chèque (7) sans déborder sur la ligne de chiffres tout en bas du chèque pour ne pas gêner le traitement.
  • Si le chèque est rempli par une machine, vérifiez-le et signez-le après avoir vérifié la lisibilité et l'exactitude des mentions imprimées par la machine.
  • Notez sur le talon du chéquier le montant, la date et le bénéficiaire du chèque émis.

Retour haut de page

A savoir

  • Pour le montant en lettres, il est toléré d'écrire les centimes (on peut écrire cents) en chiffres. Exemple : "Cent euros et 25 cents"
  • Il est interdit par la loi d'antidater ou de postdater un chèque, c'est-à-dire de le dater d'un autre jour que celui de l'émission. Un chèque postdaté peut être encaissé immédiatement.
  • La signature doit correspondre à celle que vous avez déposée à l'ouverture du compte.

Retour haut de page

  • Envoyer la page à un ami
  • Mettre la page en favoris

Voir aussi

Mini-guides

Bien utiliser le chèque

Rarement utilisé chez nos voisins européens, le chèque l'est de moins en moins en France. D'autres moyens de paiement, en particulier la carte bancaire, le prélèvement, le virement... se révèlent plus pratiques, plus sûrs et plus innovants. Voici quelques conseils utiles si vous devez néanmoins émettre et / ou recevoir des chèques.

Voir le mini-guide

Sécurité des opérations bancaires

Les banques investissent constamment dans la sécurité de leur dispositif. Vous avez cependant, en tant que client, un rôle actif à jouer dans l'utilisation de vos moyens de paiement et des services de la banque à distance. Ce guide pratique présente les principaux points à savoir, les règles de sécurité, les bonnes pratiques, etc.

Voir le mini-guide

Contact

Si vous cherchez d'autres informations...
Nous joindre

Quiz

Connaissez-vous le moyen de paiement adapté à la situation ?

Savoir utiliser les moyens de paiement à bon escient peut vous éviter des déconvenues et des frais.
Jouer