Les clés de la banque Particuliers

Les clés de la banque Particuliers, retour à l'accueil

La gestion de son budget d'étudiant

Ayant des ressources limitées, un étudiant a grand intérêt à établir un budget précis et à adapter ses dépenses en fonction de ses ressources.

Les dépenses

Le logement : il représente la plus grosse part du budget d'un étudiant (45 à 50%). Le loyer d'un studio ou d'un petit appartement, les charges (électricité, gaz, chauffage...), la taxe d'habitation, mais aussi l'assurance sont des dépenses incontournables. Pour en faciliter la gestion, les paiements par prélèvements automatiques mensuels sont très pratiques. Pensez à toutes les possibilités : foyers de jeunes travailleurs, chambre de bonne, HLM, ou résidence privée pour étudiants mais aussi colocation.

Les études : droits universitaires ou frais de scolarité, sécurité sociale, éventuellement mutuelle, inscription à la bibliothèque, fournitures, livres, ordinateur... la liste des dépenses est longue.

Les transports : à défaut de transports en commun ou à moins de préférer le vélo..., on peut acheter un scooter ou une petite voiture d'occasion. Pour financer cet achat, l'épargne disponible (livret Jeune par exemple) peut être utilisée seule ou complétée par un crédit. Attention à tenir compte des frais d'entretien et de fonctionnement : l'assurance, l'immatriculation, le carburant ...



Version sous-titrée

Retour haut de page

Les ressources

Pour faire face à toutes ces dépenses et toutes ces charges, notamment pour le logement, diverses ressources peuvent se cumuler :

Leur cautionnement est très souvent demandé par les bailleurs et par les banques en cas de crédit.

Retour haut de page

Trouver et garder un budget équilibré

Le budget doit être vérifié régulièrement, voire ajusté si besoin ; le relevé de compte bancaire envoyé chaque mois ou téléchargeable sur Internet est très utile pour pointer toutes les opérations.

Il faut distinguer les charges fixes (logement, remboursement de crédit, ...) incompressibles, des dépenses courantes (alimentation, transports...) et des dépenses occasionnelles (sport, cadeaux, vacances...) qu'on peut limiter voire supprimer. Avant cela, en cas de difficultés, il convient d'abord d'essayer de faire des économies, de comparer les prix, profiter des soldes et repérer les promotions...

Si le déséquilibre persiste, rencontrer son conseiller bancaire permettra d'envisager avec lui des solutions adaptées.

Retour haut de page

  • Envoyer la page à un ami
  • Mettre la page en favoris

Voir aussi

Articles

Mini-guides

Mon argent ? Je gère

Que ce soit à 16, 20 ou 25 ans, l'autonomie financière s'acquiert progressivement. Bien gérer son budget est une nécessité surtout quand on n'a pas beaucoup d'argent. Tu trouveras dans ce guide des repères pour mieux gérer ton argent au quotidien, des idées pour développer tes ressources, maîtriser tes dépenses et gagner ainsi en liberté.

Voir le mini-guide

Contact

Si vous cherchez d'autres informations...
Nous joindre