Les clés de la banque Particuliers

Les clés de la banque Particuliers, retour à l'accueil

L'apport personnel dans le cadre d'un crédit immobilier

L'apport personnel correspond à la partie de votre projet que vous financez avec votre argent en propre, c'est-à-dire avec des fonds qui ne viennent pas d'un crédit. Il peut donc s'agir de votre épargne (livrets, PEL, CEL...), mais aussi d'une donation que vous recevez, par exemple de vos parents. Les banques exigent souvent un minimum d'apport personnel. Pour autant, n'y mettez pas toutes vos liquidités.

Crédit immobilier sans apport

Certaines banques accepteront, mais c'est plutôt rare, de financer 100 % de votre projet immobilier (hors frais de notaire) en vous accordant un crédit immobilier sans apport..

Cependant, le fait de pouvoir apporter de l'épargne rassurera la banque sur la façon dont vous gérez votre argent et donc sur votre capacité à rembourser votre crédit. Il est généralement conseillé de faire un apport qui couvre au moins 20 % du prix d'achat du bien pour la solidité et le sérieux de votre projet.

Parfois, pour diminuer votre endettement votre banque vous demandera d'augmenter votre apport personnel.

Retour haut de page

Crédit immobilier avec apport

Augmenter au maximum son apport permet d'avoir à emprunter moins. Cependant pensez à l'opération immobilière dans sa globalité.

Il sera sans doute judicieux de garder de l'argent de côté pour les travaux par exemple et aussi pour les assurances (du crédit, de l'habitation), les frais de copropriété, etc. et toutes les nouvelles charges auxquelles vous devrez faire face après l'acquisition. ou encore tout simplement pour faire face à un imprévu.

Le plan de financement que vous aurez établi vous sera très utile.

Retour haut de page

  • Envoyer la page à un ami
  • Mettre la page en favoris