Les clés de la banque Particuliers

Les clés de la banque Particuliers, retour à l'accueil

L'épargne pour l'avenir de ses enfants

Les banques proposent différents livrets et comptes pour enfants (comme le livret A par exemple). En principe, l'ensemble des produits d'épargne est accessible à votre enfant mineur. Que ce soit pour payer leurs futures études ou les aider à financer leur permis de conduire ... leur ouvrir un compte d'épargne leur permet d'apprendre à gérer leur argent, sous votre responsabilité de parents.

Quel compte ? à quel âge ?

Vers l'âge de douze ans un enfant peut commencer à gérer son compte lui-même. C'est d'ailleurs l'âge minimum pour un livret Jeune. Certaines banques proposent des comptes d'épargne pour les enfants de moins de 12 ans. Cela permet, sous votre contrôle, d'initier votre enfant à la banque et à la gestion de son argent de poche. Vous pouvez alimenter ce compte par un virement permanent à partir de votre propre compte.

Le taux d'intérêt varie d'une banque à l'autre en fonction de la formule retenue (il se situe généralement dans une fourchette de 2 à 3 %). Les intérêts sont calculés par quinzaine. S'ils sont fiscalisés, ils seront à intégrer dans votre déclaration fiscale.

Votre enfant peut avoir un CEL ou un PEL ouvert à son nom. Tant qu'il est mineur, bien sûr, vous devrez intégrer les intérêts perçus à votre déclaration de revenus et il ne pourra pas obtenir de prêt. Une fois majeur, il pourra demander un prêt épargne logement avec les droits à prêt qu'il aura acquis. Vous pourrez aussi lui céder vos propres droits à prêt afin qu'il obtienne un taux encore plus avantageux. Ce qui peut constituer un bon coup de pouce pour une première acquisition immobilière.

Retour haut de page

Un fonctionnement encadré, sous la responsabilité des parents

Cette épargne sera gérée par vous jusqu'à ce que votre enfant soit capable de le faire lui-même, mais toujours sous votre responsabilité jusqu'à sa majorité.

L'enfant dispose :

Il vous appartient d'aider votre enfant dans son apprentissage, notamment en lui fixant une somme d'argent à ne pas dépasser lors de ses retraits, et en l'accompagnant au guichet de la banque ou au distributeur pour qu'il puisse voir comment procéder. Pour plus de sécurité, votre enfant ne pourra pas retirer plus que ce qu'il a sur son compte, il n'y a donc pas de risque de découvert.

Vous avez également la possibilité de modifier les conditions de fonctionnement de son compte dès que cela vous semble nécessaire. Lors de ses douze ans, le compte de votre enfant pourra se transformer en Livret jeune.

Retour haut de page

  • Envoyer la page à un ami
  • Mettre la page en favoris

Contact

Si vous cherchez d'autres informations...
Nous joindre