Les clés de la banque Particuliers

Les clés de la banque Particuliers, retour à l'accueil

La gestion des titres : combien ça coûte ?

La gestion de votre portefeuille de titres engendre différents types de coûts qui sont liés :

  • à une transaction (achat ou vente en Bourse),
  • à une opération de souscription ou de rachat de SICAV ou de Fonds Communs de Placement (FCP)
  • à la détention d'un portefeuille de titres.

Les frais de courtage

Il s'agit de la commission sur les achats et les ventes qui revient à la société de Bourse (agent de change). Celle-ci fixe elle-même ses tarifs. En principe, les frais de courtage sont proportionnels au montant de l'opération.

A ces frais s'ajoute parfois une commission fixe bancaire, que l'ordre soit exécuté ou pas. Dans presque tous les cas, ces frais de courtage font l'objet d'un montant minimum de perception. Il est donc plus économique d'éviter la multiplication de petits ordres.

La tarification des opérations sur les bourses étrangères est sensiblement plus élevée.

Enfin, si vous transmettez vos ordres via Internet les tarifs sont souvent plus avantageux.

Retour haut de page

Les droits d'entrée, de gestion, de sortie ...

En principe, lorsque vous investissez dans une SICAV ou un Fonds Commun de Placement (FCP), vous payez un droit d'entrée. Son taux, généralement dégressif en fonction du montant du placement varie selon le type de produit concerné.

Parfois, les SICAV ou FCP sont soumis à un droit de sortie au moment où vous les revendez. Cette commission vient alors en déduction du montant qui vous est versé. Dans tous les autres cas, votre banque vous crédite de la valeur liquidative.

Des frais de gestion couvrent le prix des opérations effectuées par le gestionnaire de la SICAV ou du FCP. Ils sont directement imputés et n'ont une incidence que sur la performance de la valeur concernée. Dans un souci de transparence, leur montant est en principe indiqué sur la notice obligatoire du produit, mise à votre disposition auprès de votre conseiller bancaire.

Retour haut de page

Les droits de garde

Ce sont des frais perçus par votre banque pour la conservation des valeurs de votre portefeuille. Généralement, les banques ne perçoivent pas de droits de garde sur leurs propres actions et sur les SICAV et Fonds Communs de Placement (FCP) qu'elles ont émis. Si vous possédez des titres étrangers, votre banque se charge, avec ses correspondants, de leur dépôt dans le pays d'émission.

En principe, les droits de garde sont perçus d'avance, en début d'année pour l'année à venir, sur la base de la valeur de votre portefeuille à la fin de l'année précédente. En général, vous voyez :

  • une commission par ligne (c'est-à-dire par valeur soumise aux droits de garde),
  • une commission sur la valeur globale de votre portefeuille, généralement dégressive (dans la plupart des banques, un minimum forfaitaire est perçu lorsque la valeur de votre portefeuille ne dépasse pas un certain seuil).

Enfin sachez qu'en général, les droits de garde sont les mêmes, que vos titres soient conservés en comptes titres ordinaire ou sous forme de Plan d'épargne en actions (PEA).

Retour haut de page

  • Envoyer la page à un ami
  • Mettre la page en favoris

Contact

Si vous cherchez d'autres informations...
Nous joindre