Les clés de la banque Particuliers

Les clés de la banque Particuliers, retour à l'accueil

Fiscalité des placements et rendement

Prenez en compte la fiscalité applicable aux revenus de vos placements pour connaître leur rendement réel (ou net) : la fiscalité des plus values, la fiscalité des revenus et celle du capital.

Dans de nombreux types de placements, le rendement n'est pas connu à l'avance, comme par exemple le dividende des actions. Dans d'autres cas, c'est l'inverse : Les intérêts de certains placements sont contractuels et même sur des produits boursiers susceptibles de variation en capital, il se peut que votre banque vous propose des formules à "capital garanti " sous certaines conditions (valeur minimum garantie de votre placement à une certaine échéance). Dans tous les cas, soyez toujours vigilants et ne vous laissez pas aveugler par des offres irréalistes et trompeuses qui promettent un gain rapide.

La fiscali des revenus (exemple sur les dividendes d'actions) varie selon le type de placement :

  • dans certains cas, vous bénéficiez d'une exonération d'impôts (exemple : dans le PEA),
  • rarement vous pouvez bénéficier d'un prélèvement forfaitaire (assurance vie),
  • dans les autres cas, vous devez déclarer vos revenus.

Tenez compte de la fiscali des plus-values en cas de revente : Si vous achetez des actions pour une valeur de 100 et que vous les revendez 150, vous réalisez une plus value de 50, éventuellement imposable. Si la même année, vous avez acheté d'autres titres à 120 et que vous les avez revendus à 80, vous avez réalisé une moins-value : Vous ne serez éventuellement imposé que sur la différence entre les plus values et les moins values.

Enfin, le capital lui-même est imposable s'il y a lieu à l'Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF) et aux droits de succession.

 
  • Envoyer la page à un ami
  • Mettre la page en favoris

Contact

Si vous cherchez d'autres informations...
Nous joindre