Les clés de la banque Entrepreneurs

Les clés de la banque Entrepreneurs, retour à l'accueil

Le microcrédit professionnel

Le microcrédit finance 40 000 projets professionnels d'auto-entrepreneurs ou TPE chaque année. Pourtant, il reste souvent méconnu.

Les caractéristiques du microcrédit professionnel

Le microcrédit professionnel est un financement destiné à la création ou au développement d'entreprises.

Il s'adresse aux personnes confrontées à des difficultés d'accès au financement classique et donc plus particulièrement aux chômeurs ou bénéficiaires des minima sociaux pour les aider à créer ou à conforter leur propre emploi.

Il se caractérise par l'accompagnement préalable des bénéficiaires par les organismes qui l'accordent. Cet accompagnement se poursuit après le déblocage du microcrédit afin de contribuer à la pérennité de l'entreprise financée.

On distingue :

  • le microcrédit professionnel "à caractère général" d'un montant inférieur à 25 000 euros : il est accordé avec un taux d'intérêt souvent un peu plus élevé que la moyenne des taux,
  • le microcrédit professionnel à "caractère de fonds propres", parfois octroyé sans intérêt, généralement d'un montant inférieur aux microcrédits à caractère général : il est assorti d'un financement complémentaire. C'est le cas des prêts d'honneur par exemple.

Les microcrédits sont remboursables sur une durée maximale de 5 ans. Leur montant moyen est légèrement supérieur à 6 000 euros.

Retour haut de page

Quelles sont les conditions pour en bénéficier ?

Chaque réseau distributeur de microcrédits possède ses propres règles d'octroi et doit donc être consulté. Dans tous les cas, vous devez:

  • avoir la capacité de rembourser,
  • ne pas être en situation de surendettement : dans le cas contraire, il est cependant possible de faire valider le projet par la Banque de France.

Dans le cadre d'un microcrédit destiné à financer le développement de l'entreprise, des conditions supplémentaires sont requises. L'entreprise doit avoir :

  • cinq années d'existence au plus,
  • moins de dix salariés,
  • un chiffre d'affaires (ou total de bilan) inférieur à 2 millions d'euros.

Février 2015

Retour haut de page

  • Envoyer la page à un ami
  • Mettre la page en favoris

Contact

Si vous cherchez d'autres informations...
Nous joindre