Les clés de la banque Entrepreneurs

Les clés de la banque Entrepreneurs, retour à l'accueil

La Location Longue Durée (LLD)

La Location Longue Durée ou LLD est une formule de location de matériel qui consiste pour l'établissement financier à acheter à votre place un bien à usage professionnel et nécessaire à votre activité, puis à vous le louer en vous faisant signer un contrat de location sans option d'achat à l'issue du financement.
La LLD est une formule qui comprend des options supplémentaires qui peuvent répondre à vos besoins spécifiques.
Ce type de contrat est particulièrement utilisé pour le financement de véhicules ou de flottes de véhicules.

Les principes de la Location Longue Durée

Dans une Location Longue Durée (LLD), c'est l'établissement financier qui achète pour votre compte le matériel que vous avez commandé, puis vous le loue pendant la durée du contrat (de 1 à 5 ans en général).

Pendant toute la durée de votre contrat location vous êtes donc locataire du bien.

Les échéances mensuelles ou trimestrielles sont appelées loyers, et sont payables d'avance.

Un dépôt de garantie est prévu au départ du contrat, et sera restituable en fin de contrat au moment de la restitution du matériel, et en fonction de son état.

Pendant toute la durée de la location, l'entretien du matériel est payé par le propriétaire, c'est-à-dire l'établissement financier.

A l'issu du contrat de location, vous n'avez pas la possibilité de racheter le bien, vous devez donc le restituer à l'établissement financier qui en est propriétaire.

Retour haut de page

Les avantages de la LLD

L'un des principaux avantages de la LLD est la simplification de la gestion de votre matériel.

En effet, les entretiens réguliers et les réparations liées à l'usure normale sont assurés par le propriétaire, vous ne payez rien. Un matériel ou un véhicule de remplacement peut être proposé en cas d'immobilisation de longue durée.

Un autre avantage de la LLD est sa simplicité de mise en place.

En effet, vous remplissez et signez un bon de commande avec votre fournisseur , puis vous transmettez les documents nécessaires à l'organisme de financement pour une demande de location et étude de dossier (voir chapitre sur l'étude de dossier ci-après).
Si l'établissement financier vous accorde la location demandée, elle réglera directement le matériel auprès du fournisseur de matériel.

Un autre avantage est le principe de financement à 100% du TTC.

En effet, l'établissement financier finance la totalité du matériel, mais surtout il finance la TVA sur le matériel qu'il achète pour vous et dont vous êtes le locataire.
Ainsi, vous payez mensuellement ou trimestriellement la TVA pour la partie du loyer et la vous récupérez au fur et à mesure lors de vos déclarations de TVA.

Enfin, en cas de panne ou immobilisation du matériel, même pour un véhicule, le matériel ou le véhicule est remplacé.

Retour haut de page

Des services complémentaires

Certaines formules de LLD proposent des services et des assurances complémentaires comme :

  • une assistance,
  • une assurance décès invalidité,
  • une assurance bris de machines,
  • une garantie couvrant la perte financière
  • la fourniture d'un véhicule de remplacement
  • le remplacement des pneumatiques
  • une assurance tous risques sur le véhicule.

Retour haut de page

Combien ça coûte ?

Il est souvent difficile de comparer le prix de revient d'un contrat de LLD avec un crédit d'investissement classique, notamment à cause du dépôt de garantie restituable en fin de contrat.

D'ailleurs, le contrat de location qui vous sera remise ne prévoit pas de faire figurer un Taux Effectif Global (TEG), car il ne s'agit pas d'un crédit au sens juridique du terme.

Des frais de dossier seront prélevés, au titre de l'étude et mise en place du dossier, comme c'est le cas pour les prêts professionnels classiques.

Cependant, vous pouvez comparer le coût d'un contrat de LLD avec n'importe quel autre forme de crédit classique ou LOA; dans ce cas vous devez additionner et comparer les totaux obtenus.

Pour une LLD vous devez additionner :

  • les frais de dossier,
  • le dépôt de garantie,
  • tous les loyers en HT.

et déduire :

  • les frais d'entretiens,
  • les frais de réparation dus à l'usure normale,
  • et soustraire la restitution du dépôt de garantie.

Pour un crédit bail en LOA vous devez additionner :

  • les frais de dossier,
  • les frais de prise de garantie,
  • le dépôt de garantie,
  • le premier loyer majoré en HT,
  • tous les loyers en HT,
  • la valeur de rachat finale,
  • les assurances,
  • et soustraire la restitution du dépôt de garantie.

Pour un crédit d'investissement classique, vous devez additionner :

Retour haut de page

L'incidence d'une LLD dans votre bilan

Le matériel en location ne vous appartenant pas en propre, il ne figure pas à l'actif de votre bilan et aucun crédit vient s'inscrire en face au passif du bilan.

Ainsi, le fait de recourir au contrat de LLD vous permet d'alléger votre structure de bilan.

Retour haut de page

L'incidence d'une LLD dans votre compte de résultat

En ce qui concerne le compte de résultat, vos loyers de LDD étant bien des charges pour votre entreprise, ils apparaissent sur une seule ligne "charges externes, locations de matériel".

Ainsi les loyers sont intégralement déductibles de votre compte de résultat, et de votre bénéfice.

D'autre part, vous n'avez aucun amortissement à enregistrer puisque vous n'êtes pas propriétaire du matériel que vous louez.

Retour haut de page

  • Envoyer la page à un ami
  • Mettre la page en favoris

Voir aussi

Mini-guides

Professionnels : se déplacer plus vert

Vous souhaitez agir contre le réchauffement climatique en limitant les rejets de CO2 liés à vos déplacements professionnels ? Une des solutions est le renouvellement des véhicules de votre entreprise. Votre banquier peut vous accompagner dans cette démarche en finançant cet investissement.

Voir le mini-guide

Contact

Si vous cherchez d'autres informations...
Nous joindre