Les clés de la banque Entrepreneurs

Les clés de la banque Entrepreneurs, retour à l'accueil

Les avantages et inconvénients de la franchise

Entreprendre en franchise : les avantages et les inconvénients

Les avantages de la franchise

Le franchisé bénéficie généralement (selon les contrats de franchise), de :

  • la notoriété d'une marque connue dès l'ouverture de l'activité
  • du savoir-faire du franchiseur
  • d'une prise en charge des frais d'étude de marché
  • la préparation du dossier financier
  • la formation initiale et continue
  • le suivi d'aide au démarrage de l'activité
  • la livraison et le réapprovisionnement
  • d'une plate-forme de distribution
  • la publicité de lancement
  • la publicité nationale
  • aide à la gestion des stocks
  • aide à la gestion de trésorerie
  • l'assistance technique, commerciale, juridique

Outre ces avantages, il est constaté qu'un entrepreneur qui démarre son activité en franchise a plus de chance de réussite qu'un commerce indépendant, bien qu'il n'existe pas de garantie de réussite dans les contrats de franchise.

Enfin, le franchisé est propriétaire de son fonds de commerce (sa clientèle incluse), il peut donc en disposer et le céder librement.

NB : Le franchiseur n'a pas d'obligation de maintenir son enseigne ou sa marque. Il peut enlever ou maintenir son enseigne dans les conditions prévues par le contrat de franchise.

Retour haut de page

Les inconvénients de la franchise

L'investissement de départ lié à une création d'entreprise en franchise est souvent plus élevé qu'une création en tant qu'entrepreneur indépendant.

En effet, les frais de création sont les mêmes (achat du fonds de commerce, travaux, stocks, ...) mais en plus il y a généralement un droit d'entrée à verser au franchiseur, au titre de son étude de marché, de son assistance à la création, de son assistance au démarrage de l'activité.

Certains franchiseurs peuvent avoir des exigences de travaux d'installation, de mobilier ou d'emplacement.

Hormis ces droits d'entrée, une rétribution est presque toujours versée par le franchisé au franchiseur. Cette rétribution est souvent calculée sur le chiffre d'affaires, et dure tant que l'enseigne ou la marque est exploitée.

D'autre part, le sentiment de totale indépendance existe moins en franchise qu'en entreprise indépendante.

Selon les différents contrats de franchise, le franchiseur peut exiger jusqu'à 100% de commande dans sa marque, ne laissant alors aucune liberté d'approvisionnement au franchisé.

Retour haut de page

  • Envoyer la page à un ami
  • Mettre la page en favoris

Contact

Si vous cherchez d'autres informations...
Nous joindre