Les clés de la banque Entrepreneurs

Les clés de la banque Entrepreneurs, retour à l'accueil

Les délais de règlement

Les délais de règlement que ce soit ceux que vous accordez à vos clients ou ceux que vos fournisseurs vous accordent doivent être tenus le plus ajustés possible les uns par rapport aux autres, et ce afin d'éviter que votre trésorerie ne souffre d'un trop grand décalage entre les encaissements et les décaissements.

La surveillance des délais de règlement

Les délais de règlement que vous accordez à vos les clients sont une pratique usuelle dans les transactions interentreprises, mais très rare dans la vente aux particuliers.

D'autre part, selon les accords commerciaux, il n'est pas rare de bénéficier de la part de vos fournisseurs de délais de règlement.

L'idéal étant bien sûr d'harmoniser les deux, afin que votre trésorerie ne souffre pas de devoir payer vos fournisseurs avant d'avoir encaissé vos recettes.

Lorsque vous connaissez vos délais de paiements à vos fournisseurs et les délais de règlement de vos clients, vous pouvez alors établir un tableau de trésorerie, et prévoir les éventuels décalages.

Tout retard dans un délais de règlement client entraîne une incidence sur ce tableau de trésorerie, de même tout raccourcissement d'un délais de paiement fournisseur entraîne ce même décalage.

Retour haut de page

Vos solutions internes pour maitriser vos délais de règlement

Parmi les solutions dont vous disposez pour compenser vos délais de règlement, la première et la plus importante tient dans votre organisation comptable.

En effet, c'est d'abord à vous d'organiser un système de facturation rapide, et ce dès la prestation ou le travail terminé. Votre client ne sera pas surpris de recevoir la facture, si le travail prévu est achevé.

Vous pouvez dans un deuxième temps, assurer un système de relances sur factures efficace, en mettant en place un suivi calendaire des factures non réglées à temps.
Cependant, et afin de ne pas nuire à votre image commerciale, ne soyez pas non plus trop prompt à envoyer vos relances. Parfois, un simple appel au service comptable de votre client peut être suffisant.

Si vous le pouvez, restez vigilant à ne pas confier de trop grosses commandes à un seul fournisseur, car en cas de modification de ses facilis de crédit, vous seriez vous-même en difficulté pour trouver une autre source d'approvisionnement aux anciennes conditions.

Il en va de même avec les clients, puisqu'un trop gros client, ou un client unique ne payant pas à la date prévue, c'est directement votre trésorerie d'abord, puis votre entreprise ensuite qui en subirait les conséquences.
Il est donc préférable, dans la mesure du possible de répartir votre activité sur un large éventail de clients, comme il est raisonnable de diversifier ses commandes auprès de plusieurs fournisseurs.

Retour haut de page

Les solutions bancaires pour pallier vos délais de règlement

Les délais de règlement clients représentant un besoin financier à court terme, il peuvent se solutionner par une intervention financière à court terme, ponctuelle ou permanente, de la part de votre banque.

Les solutions bancaires pour participer à ce besoin de trésorerie sont nombreuses, et seront adaptées à votre besoin.
Il peut s'agir :

  • d'une facilité de caisse, pour pallier un besoin de trésorerie ponctuel et passager,
  • d'un découvert autorisé, pour pallier une besoin de trésorerie permanent,
  • de l'escompte, pour pallier des délais clients qui règlent par effets de commerce,
  • de l'affacturage, pour faire refinancer l'ensemble du poste client devenu trop lourd,
  • la mobilisation de créances professionnelles (Loi Dailly), pour refinancer les créances clients.

Retour haut de page

Les délais légaux

La Loi LME de 2008 a instauré une réduction des délais de paiements.

Le délai de paiement, aux fournisseurs et clients, instauré est généralement de 45 jours fin de mois ou de 60 jours à compter de l'émission de la facture ou de l'exécution de la prestation sauf disposition contraire.
En ce cas, le délai peut aller au-delà des 30 jours, sans dépasser 60 jours à partir de la facturation (ou 45 jours fin de mois).

Les entreprises peuvent également retenir comme point de départ du délai de paiement, la date de réception des marchandises par accord interprofessionnel.

Cependant, quelques secteurs d'activités ont des particularités produits alimentaires, secteurs saisonniers...).

Retour haut de page

  • Envoyer la page à un ami
  • Mettre la page en favoris

Voir aussi

Articles

Mini-guides

Financer ma TPE : la mobilisation de créances professionnelles (Dailly)

La mobilisation de créances professionnelles (précédemment appelée " Dailly ") est un financement à court terme pour les factures que vous avez émises et qui n'ont pas encore été payées par vos clients. En les cédant ou en les donnant en garantie à votre établissement bancaire, vous recevez en avance tout ou partie de leur montant attendu, moyennant des frais.

Voir le mini-guide

Le besoin de trésorerie

La trésorerie de votre entreprise est constituée du solde de votre compte à la banque et de votre argent disponible en caisse.Cet argent vous permet de faire face à vos engagements financiers quotidiens (salaires, fournisseurs, charges sociales...).Si les ressources disponibles sont inférieures à vos engagements on parle alors de " besoin de trésorerie ".

Voir le mini-guide

Autres documents

Autres sites

Contact

Si vous cherchez d'autres informations...
Nous joindre